Judo Kano Club

CODE MORAL

Fondateur du judo, Jigoro Kano était un homme visionnaire et cultivé. Il fût notamment nommé en 1899 au ministère de la Guerre comme président du Centre d’étude des arts militaires japonais, suite au rattachement des arts martiaux (dont le judo) au ministère et nommé secrétaire du ministre de l’Education Nationale.

 

« Le sens du sport n’est pas dans le score ou le record mais dans l’habileté et les moyens déployés pour y parvenir. »

Jigorō Kanō (1860/1938)

L'amitié  « c’est le plus pur des sentiments humains »

 

Le courage « c’est faire ce qui est juste »

 

La sincérité « c’est s’exprimer sans déguiser sa pensée »

 

L'honneur « c’est être fidèle à la parole donnée »

 

La modestie « c’est parler de soi-même sans orgueil »

 

Le respect « Sans respect aucune confiance ne peut naître »

 

Le contrôle de soi « c’est savoir se taire lorsque monte la colère »

 

La politesse « c’est le respect d’autrui »

CHRONIQUE

"Gil Bellis - Juin 2022"

Alain Vidal, une vie au service du JKC Nogent sur Marne

Peu de temps après la création du JKC Nogent en 1973, Alain Vidal en a été le professeur de judo de 1975 à 2018, période durant laquelle il a formé quelque 15 000 judokas dont près de 300 ont obtenu la ceinture noire. Alain Vidal a construit une pédagogie au plus proche de ses élèves : apprendre à bien chuter, être un bon Uke pour permettre à Tori d’effectuer correctement ses techniques, pratiquer les katas et en comprendre l’importance… Professeur de judo, directeur technique et sportif du JKC Nogent mais aussi éducateur, Alain Vidal a toujours accordé la plus grande importance au salut, au code moral du judo, à la bonne attitude à avoir en toutes circonstances. Particulièrement efficace sur les techniques de balayage, il a eu un parcours en compétitions récompensé par de nombreux podiums, dont le titre de champion d’Europe par équipe en 1975. Promu 6e dan en 2014, Alain Vidal reste très actif puisqu’il est le secrétaire de la commission des grades (CORG) au Comité judo du Val-de-Marne.